Prier le jour des Saints Innocents

Bonjour,
Nous vous avions envoyé notre lettre de demande de prière pour le Vendredi saint dernier et nous voudrions vous renouveler notre demande pour le jour de la fête des Saints Innocents.


Notre innocence d’enfant a été abîmée, blessée, meurtrie par des abus sexuels commis au sein de l’Église. C’est aussi notre cœur d’enfant de Dieu qui a été abîmé, blessé, broyé et qui peine à retrouver la confiance perdue, autant en Dieu le Père qu’en des personnes adultes et en des personnes qui représentent la paternité divine.

C’est donc un combat pas seulement psychologique mais spirituel que nous devons mener chaque jour. Aussi nous avons besoin de sentir un soutien fraternel dans la prière, pour mener ce combat et nous avons pensé vous y associer.
Pouvez-vous prier aussi pour toutes nos familles et nos proches qui subissent des dégâts collatéraux ?

L’Église a aussi besoin de prières :
Depuis tant d’années son silence assourdissant a favorisé cette plaie de la pédophilie qui la ronge et nous sépare les uns des autres.

Pouvez-vous prier pour qu’elle continue d’emprunter le chemin de vérité qu’elle a commencé, pour que notre attente de demandes de pardon et de réparation reçoivent une réponse et pour que les responsables, à la lumière de l’Esprit Saint trouvent la force et le courage de prendre les décisions nécessaires au rétablissement de la confiance ?

Nous avons choisi deux dates : le Vendredi Saint car quelque part c’est une Passion que nous vivons, et les Saints Innocents car l’innocence de nos vies d’enfants a été bafouée.

Nous nous adressons à toute votre communauté si cela est possible.
Merci d’accueillir favorablement notre demande.

Myriam, Odile, Catherine, Bruno, Jacqueline, Michel Paquereau, Olivier Debize, Olivier Savignac, Annie-Claude Lecomte, Marie-Thérèse Perrussel-Lecomte, Florence Durandin, Véronique Debacque, Véronique Garnier-Beauvier

Photo : Le Massacre des Innocents, 1611 by Guido Reni. Baroque. peinture religieuse. Pinacothèque nationale