RCF : Soeur Nathalie Becquart : "le synode sur les jeunes vient dans la continuité des deux synodes sur la famille"

Sœur Nathalie Becquart, directrice du SNEJV à la CEF, était à Dublin pour la Rencontre Mondiale des Familles, où elle a participé à une table ronde sur la préparation du synode des jeunes.


"C’est une manière de connecter la question des familles à la question des jeunes et des vocations. On voit bien que ce synode sur les jeunes vient dans la continuité des deux synodes sur la famille. Le synode des jeunes bénéficie de tout le travail qui a été fait durant les synodes pour la famille. La première chose qui vient quand on parle des jeunes et de leur situation, c’est d’écouter les jeunes, de les rejoindre et de comprendre leur réalité. Et on ne peut pas les accueillir sans les voir dans leur situation familiale" explique ​Sœur Nathalie Becquart, directrice du Service National pour l’Evangélisation des Jeunes et pour les Vocations à la CEF.

Le synode des jeunes explorera largement la question de la vocation chez les jeunes. Des vocations qui ne sont pas que sacerdotales, ou religieuses, mais peuvent également trouver leur place au sein d’une famille. "La ligne synodale est une approche et une définition de la vocation au sens très large. Notre première vocation, c’est la vocation à la vie, la vocation à l’amour. Enracinés dans cette vocation humaine fondamentale, on a tous une vocation de baptisé qui va se décliner ensuite sous différents aspects et dans différents styles de vie" ajoute Soeur Nathalie Becquart.

À partir de là, il faut aider les jeunes à discerner. "L’enjeu pour les parents est de réaliser que chaque enfant est unique, et que chacun a un propre chemin de vie particulier à découvrir. Il faut donc aider chaque enfant à découvrir ce qui le rend vraiment heureux, et ce qui le construit. Ce n’est pas si simple pour les parents car la perspective déployée par l’Eglise quand on parle de vocation est un chemin de liberté, qui doit être découvert et discerné, et non pas imposé. Ce dont ont besoin les jeunes aujourd’hui, c’est qu’on les aide à faire les bons choix" lance encore la directrice du Service National pour l’Evangélisation des Jeunes et pour les Vocations à la CEF

En octobre prochain, quand débutera le synode des jeunes, les sujets abordés par les évêques seront nombreux. "L’instrument de travail est constitué à partir de beaucoup de sources de consultation. Il y a pas mal de sujets. Il y a notamment la place des femmes, les situations de vie des jeunes, l’homosexualité, la sexualité, et la volonté que l’Eglise bouge, continue à se réformer, et à avancer" conclut-elle.

Source : https://rcf.fr/actualite/