Rassemblement des familles spirituelles à Lourdes octobre 2013 vue par le diocêse de Sens-Auxerre


Trois personnes de notre diocèse étaient les 18-19 et 20 octobre 2013 au rassemblement proposé par la Conférence des Religieux et Religieuses de France à Lourdes « pour se donner des repères plus approfondis et s’encourager dans la collaboration spirituelle entre laïcs et instituts religieux : car vocation laïque et vocation religieuse sont appelées à s‘entremêler pour former un tissu multicolore, source de joie, de paix et d’espérance ». Nous avons vécu 48 heures dans un climat de simplicité dans les partages, de joie et de prière. Ce fut une rencontre pleine de vie et d’espérance !

Une grande diversité : Les engagements de laïcs auprès des instituts religieux ont pris des visages multiples : associés, membres de fraternités, alliance, communion, oblats, amis, coopérateurs, affiliés, membres de réseaux de tutelle d’établissements. Environ 200 familles spirituelles étaient représentées par 400 religieux et religieuses et environ 800 laïcs montrant une grande diversité des projets, de charismes, de lieux de vie…

Une grande unité : Les familles spirituelles et les divers groupes associés aux instituts qui partagent le même charisme avec des états de vie différents sont réunis par la Mission et pour la Mission. On rejoint une famille par appel pour mener une action commune, pour vivre dans le sillage des fondateurs, pour évangéliser et participer à la mission de réconciliation de l’Église.
Le Père L. Villemin nous a rappelé le sens de la famille évangélique (Mt 12) et l’importance de la mission de réconciliation. Les familles spirituelles sont des signes multiformes de notre Dieu Trinité, « familial », qui entraîne l’humanité à entrer dans la danse de l’amour. La mission de Réconciliation est prioritaire pour toutes nos familles, vivre ensemble en abattant le mur de la haine (Ep 2). L’éclatement est une menace dans tous les domaines, la grande diversité de nos familles spirituelles invente des chemins possibles. La proposition chrétienne nous oriente ensemble dans une même direction, en communion avec l’Église diocésaine. Nos familles doivent devenir « fertilisantes » en s’orientant vers une pastorale d’engendrement mutuel qui entraine une nouvelle manière de faire Église.

Une grande espérance : Même si nous sommes bien conscients de la précarité et de la fragilité de nos communautés ecclésiales…Si la société bouge, si l’Église bouge c’est un appel à bouger nous aussi, dans un mouvement de conversion, en suivant le Christ avec plus de détermination et de radicalité. Les relations entre Instituts et associés sont des lieux d’interpellation et de fertilisation mutuelle pour partager des questions vitales pour nous et pour la vie de l’Eglise et du monde.

La messe du dimanche s’est terminée par l’envoi de Mgr Papin avec un triple appel pour donner suite à cet « évènement ecclésial fort qui fleurait bon l’Évangile ». « Pour nous évêques : prendre la mesure dans chacun de nos diocèses de ce que vous vivez et représentez […] que ce soit une contribution plus manifeste et plus féconde à la mission de l’Église diocésaine ». « Pour vous, un appel à chacune de vos familles : ne craignez pas de vous faire connaître à vos évêques en tant que familles spirituelles présentes dans l’Église diocésaine. » « Pour vous et nous : un appel à susciter la rencontre entre familles spirituelles présentes dans un même diocèse, pour le bien de tous dans l’Église » « Une même foi nous anime aujourd’hui, familles rassemblées au nom du Seigneur ; un même amour nous envoie aujourd’hui pour vivre ta mission, Seigneur » (chant phare du rassemblement)
Cette rencontre a suscité un désir de se rencontrer à nouveau dans les régions et diocèses entre familles spirituelles. La foi vit en se partageant. Nous invitons donc les membres de familles spirituelles qui sont concernés à nous contacter pour organiser une rencontre, afin de nous connaitre et nous faire connaitre dans le diocèse pour répondre à l’appel de Mgr Papin.

Sœur Maryse Noël (religieuse dominicaine des campagnes et Dominique Dutilleul (affiliée oblate du Cœur de Jésus)

Source : Diocèse de Sens-Auxerre