SAGESSE MONASTIQUE dans un monde en devenir

Jean-Pierre Longeat osb et Catherine Labey — Préface d’Anselm Grün


En Occident, les monastères sont regardés comme des réalités exotiques, témoins d’époques passées où les moines jouaient un rôle civilisateur. On ignore que la vie monastique chrétienne s’est beaucoup développée au cours de ces soixante dernières années, notamment sur les continents africain, latinoaméricain et asiatique, comme aussi en Europe de l’Est depuis la chute du mur de Berlin. Ces monastères gardent un rôle important dans le tissu social des pays émergents et apportent des réponses originales aux questions de notre temps : écologie, décroissance, relations humaines, exercice de l’autorité, vivre ensemble, partage équitable... Le Père Jean-Pierre Longeat, président de l’Alliance Inter-Monastères (AIM) et ancien responsable de l’Abbaye Saint-Martin de Ligugé, répond ici à une centaine de questions concernant l’inscription des monastères dans le paysage social au niveau international. Cette proposition se veut dans la dynamique des questionnements contemporains sur les défis à relever pour passer à une nouvelle société, dans laquelle serait soit respecté l’équilibre entre la personne et le bien commun, le bienêtre et le partage, le développement personnel et le "vivre-ensemble." Interrogé par Catherine Labey, le moine se laisse pousser dans ses retranchements et ouvre des horizons réalistes et pleins d’espérance.

Plus sur le site des Editions Saint Léger : https://saintlegerproductions.fr/