Synode des évêques : "Pour une Eglise synodale : communion, participation et mission"

A tous les consacrés et consacrées


De la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostoliques

Chers Frères et Soeurs,

C’est avec une grande joie que nous faisons nôtre l’invitation du Pape François à entreprendre le chamin ecclésial qui débutera les 9 et 10 octobre prochain et se conclura au mois d’octobre2023 par la célébration du prochain Synode des Evêques sur le thème de "Pour une Eglise synodale : communion, participation et mission". En pièce jointe, nous vous envoyons l’infographie de l’itinéraire synodal qui présente le parcours dans son intégralité.

Un chemin qui se propose d’être déjà une expérience de synodalité parce que, comme nous le rappelle le Pape François, "une Eglise synodale est une Eglise de l’écoute, avec la conscience qu’écouter "est plus qu’entendre". C’st une écoute réciproque dans laquelle chacun a quelque chose à apprendre. Le peuple fidèle, le Collège épiscopal, l’Evêque de Rome, chacun à l’écoute des autres ; et tous à l’écoute de l’Esprit Saint, l’"Esprit de vérité" (Jn 14, 17), pour savoir ce qu’Il dit aux Eglises (A 2,7)".

Tel est "le chamin que Dieu attend de l’Eglise du troisième millénaire", parce que "le monde dans lequel nous vivons, et que nous sommes papelés à aimer et à servir même dans ses contradictions, exige de l’Eglise le renforcement des synergies dans tous les domaines de sa mission" (Discours du pape François à l’occasion de la commémoration du 50ème anniversaire du Synode des évêques, 17 octobre 2015).

Ces paroles interpellent fortement la dimension prophétique de la vie consacrée, qui trouve sa source dans la sequela Christi, la communion avec l’Eglise et un discernement qui l’aide à chercher la volonté de Dieu et à la transformer en vie qui puisse réveiller le monde !

Que, dès maintenant, personne ne se sente exclu de ce chemin ecclésial, qui verra sa première phase, d’octobre 2021 à avril 2022, dédiée à la consultation et à l’écoutedes Eglises locales et des autres réalités ecclésiales.

Les modalités de participation possibles seront variées, tant au niveau personnel que communautaire : de l’éventuelle présence individuelle d’un consacré ou d’une consacrée dans les organes de participation existants dans les Eglises locales à l’élaboration d’une contribution au niveau national ou international de la part des Conférences nationales de Supérieurs majeurs ou des Conférences d’Instituts séculiers, des Fédérations, Associations monastiques, d’autres groupes de coordination, des Conférences continetales, des Unions Internationales de Supérieur/es majeur/es (UIS et USG), de la Conférence mondiale des Instituts séculiers (CMIS).

Les contributions seront également variées, selon ce que chacun pourra apporter à partir de sa propre forme de vie consacrée : instituts religieux, apostoliques et contemplatifs, instituts séculiers, membres de l’ordo virginum, ermites, nouvelles formes de vie consacrée, sociétés de vie apostolique.

Laissez-vous interpeller par les trois mots qui caractérisent le thème du Synode des év^ques sur l’Eglise synodale : communion, participation et mission. Priez, réfléchissez, congrontez et partagez vos expériences, vos intuitions et vos désirs. Faites-le avec la liberté de celui qui sait que sa confiance est en Dieu et qui réussit, pour cette raison, à dépasser toute timidité, sentiment d’infériorité ou, pire encore, récrimination et lamentation. Faites-le en restant dans la minorité, poussés par l’Esprit Saint et ainsi sans présomption, mais en vous sentant toujours coresponsables, parce que "chaque baptisé est un sujet actif de l’évangélisation, et il serait inadéquat de penser à un schéma d’évangélisation utilisé pour des acteurs qualifiés, où le reste du peuple fidèle serait seulement destiné à bénéficier de leurs actions". (EG, 120).

Pour que l’Eglise synodale ne soit pas un mirage, mais un rêve à réaliser, il est nécessaire de rêver ensemble, de prier ensemble, de participer ensemble.

Joao B. Card. de Aviz, Préfet
José Rodriguez Carballo, OFM, Archevêque secrétaire

En français, Sr Nathalie Becquart à 1min27