Tous invités au rassemblement "Diaconia 2013 : Servons la fraternité"


Une conférence de presse a eu lieu le lundi 8 avril 2013 à la Conférence des évêques de France pour présenter et détailler le contenu du rassemblement national "Diaconia 2013 : Servons la fraternité" qui se déroulera à Lourdes, dans un mois, les 9, 10 et 11 mai 2013.

Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence des Evêques de France, a introduit la conférence de presse en rappelant que la démarche Diaconia était « un évènement en cours de réalisation, voulu et soutenu par la Conférence des évêques, qui a vocation à conscientiser les communautés sur les plans humain et spirituel, et à se perpétuer bien au-delà du rassemblement ».

Parmi les intervenants, Mgr François Garnier, archevêque de Cambrai et président de la Commission épiscopale pour la Mission Universelle de l’Eglise, a évoqué l’expérience de Diaconia dans son diocèse, au travers notamment des groupes de partage de « Solidarité Quartiers ». Il a insisté sur le fait que cette démarche n’était surtout pas une fin en soi et a précisé « On fera tout pour que ça ne retombe pas comme un soufflé et les délégués présents à Lourdes auront à rendre compte de ce qu’ils ont vécu. »

Frida Jonckheere, membre d’un groupe de « Solidarité Quartiers » du diocèse de Cambrai, a raconté les rejets et incompréhensions qu’elle a subies jusque dans l’église où elle assistait à la messe dominicale. Les groupes de partage lui ont permis de changer son regard sur les autres et pour elle « Diaconia c’est voir Dieu en toute chose, c’est vivre la charité avec tous ». Elle a aussi compris que les « pauvres n’étaient pas dans les églises parce qu’ils se sentaient jugés ».

Daniel Maciel, de l’équipe de Coordination nationale de la démarche Diaconia, a annoncé que plus de 9 000 inscriptions nominatives avaient déjà enregistrées et entre 11 et 12 000 participants étaient prévus dont 2 000 à 2 500 personnes en situation de précarité. Il a présenté le programme du rassemblement, un programme dense et festif centré sur l’idée de « passer du temps ensemble avec les personnes qui vivent la fragilité ».

Enfin, Elena Lasida, économiste, chargée de mission à Justice et Paix, a mis l’accent sur la démarche éco-responsable souhaitée pour le rassemblement. « L’écologie n’est pas seulement une interrogation matérielle sur notre consommation mais aussi une invitation au vivre ensemble » a-t-elle dit, prenant l’exemple des repas distribués par cartons de six repas à la fois pour optimiser les emballages mais également provoquer la rencontre.

Daniel Maciel a conclu cette rencontre en invitant tous ceux qui le souhaitaient à venir au rassemblement car « les inscriptions ne sont pas encore closes et il reste des places » en particulier pour les jeunes qui sont eux aussi attendus pour vivre ce temps forts de l’Eglise catholique.

 
 
Le site de Diaconia 2013 : cliquez ici

Diaconia 2013