Un lien si fort quand l’amour de Dieu se fait diaconie


Quatrième de couverture :

L’amour de Dieu bouleverse les coeurs, il n’y reste pas confiné. Il déborde et cherche à irriguer tout le champ de la vie relationnelle. Comment retravaille-t-il les manières de se situer des chrétiens, notamment dans le domaine de la charité et de l’engagement ? Les organisations et les structures sociales lui seraient-elles imperméables ?

C’est toute la question de la vocation diaconale des chrétiens et des Églises que l’ouvrage aborde de façon claire et audacieuse. Une vocation parfois réduite à des actions caritatives ou sociales, souvent regardée comme un prolongement de la foi, à distance de ce qui en forme le coeur. Dans le sillage de l’encyclique de Benoît XVI, Deus caritas est, Étienne Grieu soutient au contraire que ces liens tissés constituent un véritable rendez-vous avec le Christ qui se rend ainsi présent à toute l’Église.

L’ouvrage, à partir d’initiatives impulsées en divers lieux, esquisse une nouvelle manière de rendre compte du type de présence des chrétiens à la société et de leurs liens solidaires. Des engagements tout à la fois envois mais également accueils, actions mais aussi présences ; des pratiques, sources de tension, mais également promesses de réconciliation, motivées par des urgences éthiques, mais aussi et surtout par le désir de Dieu. En effet, chaque fois, les chrétiens et ceux avec qui ils font route sont ramenés à l’unique point d’appui dont ils disposent : ce lien d’amour si fort que le Christ, en sa Pâque, a renoué entre l’humanité et Dieu.

Cette nouvelle édition présente une série d’exemples d’initiatives prometteuses dans le champ de la charité et des engagements solidaires.

Auteur  : Etienne Grieu
Editeur  : Ed. de l’Atelier
Prix  : 21 euros
247 pages

Diaconia 2013