Vocation : Anne Lécu, religieuse et médecin à Fleury-Mérogis


La Sœur Anne Lécu revient sur sa vocation un peu particulière dans la revue mensuelle du Secours catholique.

Dans sa revue mensuelle Messages, le Secours catholique publie le témoignage de Sœur Anne Lécu. Dominicaine, elle travaille en tant que médecin généraliste depuis 17 ans au sein de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, l’un des plus grands centres pénitentiaires d’Europe. Alors que dimanche 11 mai, nous célébrerons la journée mondiale des vocations, c’est l’occasion pour elle de revenir sur son appel un peu particulier.

Ainsi, alors qu’elle était étudiante en médecine, Sœur Anne raconte qu’elle a dû faire face aux débuts de l’épidémie du sida. Impuissante devant les personnes de son âge mourant sous ses yeux, c’est à cette époque qu’elle s’est interrogée sur sa foi. « Soit l’espérance est capable de porter cette énigme du malheur, soit c’est du vent. Comment la foi chrétienne supporte cette question : j’étais prêteà passer ma vie à essayer de répondre à cela. »

Une fois diplômée, elle entre chez les dominicaines. Là, elle n’a pas encore idée de ce qui l’attend. Au départ, le travail de médecin généraliste en prison n’est pas le résultat d’un appel mais plutôt le fruit du hasard. Alors qu’Anne cherchait un travail à temps partiel, une des sœurs de la communauté lui a soufflé l’idée du milieu carcéral.

Elle déclare ainsi « Une évidence ? Certainement pas ! Tous les jours, je me dis que je suis complètement folle ! Et c’est là où ça devient mystérieux : j’y suis encore ». Mais elle confie que la voie qu’elle a choisie est « un chemin de bonheur parmi d’autres. » En prison, elle a appris à aimer, à tisser des liens authentiques avec les détenus.

À Fleury-Mérogis, la dominicaine est confrontée à la souffrance de ses patients, aux questions de vie ou de mort. Apporter la parole de Dieu dans ce contexte n’est pas évident, mais l’expérience a façonné sa foi. Ses années en milieu carcéral l’ont conduite à publier un ouvrage en 2005, aux éditions du Cerf : Où es-tu quand j’ai mal ?

Pour lire l’intégralité du témoignage de Sœur Anne Lécu, rendez-vous sur le site du Secours catholique : http://www.secours-catholique.org/actualite/anne-lecu-soigner-en-prison-un-chemin-de-foi,12922.html