Fondateur/trice :
Abbé Moyne
Date de fondation :
1836-00-00
Famille spirituelle :
FRANCISCAINE
Engagement prioritaire :

Missions Ad gentes

Nb de communautés en France :
6
Effectif global :
39
Type :
Apostolique

Présentation

La congrégation des Sœurs Franciscaines de la Propagation de la Foi est née dans la région lyonnaise, à Couzon-au Mont-d’Or, en 1836. Le Père Jean-François Moyne, alors curé de cette petite paroisse, sensible à l’action de Pauline-Marie Jaricot, fondatrice de l’œuvre de la Propagation de la Foi, conçoit le projet de rassembler des jeunes filles en vue d’aider cette œuvre et de préparer des missionnaires. Son projet prend corps le 18 mai 1836, avec l’arrivée à Couzon de trois jeunes ouvrières, elles travaillent au tissage de la soie et envoient tout leur gain pour les missionnaires, ne gardant que l’absolu indispensable pour vivre. Le 6 août 1844, les ouvrières, alors au nombre de huit, reçoivent l’habit du Tiers-Ordre séculier de saint François d’Assise. Deux ans plus tard, le 2 juillet 1846, elles font profession dans ce même Tiers-Ordre. Le Père Moyne compose alors, pour ces nouvelles tertiaires, un règlement de vie qu’il soumet aux capucins de Lyon, pour que ceux-ci l’adaptent à la Règle du Tiers-Ordre franciscain. Il donne alors à la petite communauté le nom de « sœurs franciscaines ». La révolution de 1848 disperse la communauté naissante. Mais deux ans plus tard, les métiers se remettent en route et la vie commune reprend. Peu à peu, au travail du tissage s’ajoutent la visite des malades à domicile et l’enseignement dispensé aux enfants de milieu simple. A la mort du Père Moyne, survenue le 27 novembre 1854, l’archevêque de Lyon nomme Mgr Pagnon, son premier vicaire, supérieur des Sœurs Franciscaines, à qui il donne officiellement le nom de « Franciscaines de la Propagation de la Foi ». Le 6 août 1862, les premières Constitutions sont achevées et approuvées par l’autorité diocésaine. Après Couzon, plusieurs maisons furent fondées en France : Belleville (cours professionnel), Monplaisir (maison de retraite), Boulogne sur mer (clinique privée), Bruxelles (maison de retraite et foyer de jeunes travailleuses), Francheville-le-Haut (maison générale et maison d’accueil), Ascq (foyer pour handicapées mentales), Aubry (foyer pour handicapées mentales).

Le 21 août 1986, les chapitres généraux des sœurs Franciscaines de la Propagation de la Foi et des sœurs Franciscaines de Soignies (Belgique) ont voté la fusion des deux Instituts. Le décret de fusion a été signé à Rome le 20 mai 1987.
Les sœurs Franciscaines de Soignies tirent leur origine des « sœurs grises » appartenant au Tiers-Ordre régulier de saint François.

Présence dans le monde et en France


Coordonnées

La Foresta

11, rue Florent

69008 LYON


04.72.78.91.95