Jubilé 2025 : consacrés, témoins de l’espérance et de la réconciliation

PARTAGER

Jubilé 2025 : consacrés, témoins de l’espérance et de la réconciliation

PARTAGER

Partager

Jubilé 2025 : consacrés, témoins de l’espérance et de la réconciliation

Une délégation par pays composée de quatre personnes a été invitée à Rome du 1er au 4 février 2024 pour une rencontre internationale destinée à mettre en route vers le Jubilé l’ensemble de la Vie Consacrée dans l’Eglise universelle. Retour sur avec soeur Anne Bayart, participante de la rencontre.

Pèlerins d’espérance, voici le thème du Jubilé 2025 de l’Eglise universelle. Pour intégrer pleinement la Vie Consacrée à ce jubilé, le DIVCSVA a, dans un premier temps, envoyé un questionnaire dans tous les pays où la Vie Consacrée est présente, invitant les Instituts et les personnes à nommer des situations, là où ils sont, où la réconciliation est nécessaire ou déjà à l’œuvre. Une mise en commun de ce travail a été présentée en deux rencontres par visioconférence à l’ensemble des pays engagés dans la démarche.

Un peu plus de 200 personnes se sont retrouvées pour travailler ensemble, représentant 62 nationalités. Les participants étaient réunis par tables linguistiques (italien, espagnol, anglais, français, portugais) de 8 personnes chacune. La première journée était une invitation à Croire en l’espérance. En introduction au travail, nous avons été initiés au processus synodal d’écoute et de conversation spirituelle, que nous avons expérimenté pour identifier les joies et les peines que nous éprouvons dans notre Vie Consacrée au plan personnel, au plan ecclésial, au plan socio-politique. Le lendemain, nous étions invités à Grandir dans la charité et, par ce même processus synodal, basé sur ce que nous avions dit la veille, nous avons cherché ensemble à quels efforts de charité nous étions appelés.

La foi, nous l’avons approfondie comme pèlerins dans la ville de Rome, invités à Marcher avec la force de la foi. Nous avons cheminé d’étape en étape, partageant des expériences de témoignage qui peut aller jusqu’au martyre, de souffrance et de la croix traversées avec un regard d’espérance et de confiance, de persévérance dans la Vie Consacrée. Finalement, notre rencontre s’est terminée par un temps de restitution artistique (musique, danse, présentations powerpoint, dessin, clown) de tout ce que nous avons vécu ensemble pendant ces quelques jours et des défis qui se présentent à nous.

La messe du 2 février, présidée par le pape François à la basilique St Pierre, a été un temps fort de notre expérience, et nous avons eu l’immense chance d’avoir ensuite accès à la chapelle Sixtine rien que pour notre groupe, après l’heure de fermeture du musée du Vatican.

Le Cardinal Braz de Aviz, préfet du DIVCSVA, et sœur Simona Bambrilla, la nouvelle secrétaire du Dicastère, nous ont accompagnés tout au long de ces quatre jours. La suite du parcours nous a été présentée par Sœur Simona et Mgr Braz de Aviz nous a donné la bénédiction finale avant la participation à l’Angelus sur la place Saint Pierre, qui a clôturé notre séjour.

Cette expérience de communion dans la diversité, toutes ces rencontres, cette joie partagée ensemble comme consacrés sont une invitation à nous mettre en marche comme Pèlerins d’espérance sur le chemin de la paix au cœur de notre monde. Alors, allons-y !

Soeur Anne Bayart, soeur de Sainte Ursule de Tours

Homélie du pape François

Retour en vidéos

Jour 1

Jour 2

Jour 3

Jour 4

“Un nouveau style pour préparer un moment très profond pour l’Église qu’est le Jubilé, qui nous rapproche de l’expérience de Dieu”, a déclaré le Cardinal João Braz de Aviz, Préfet de la DIVCSVA, dans un entretien avec Bianca Fraccalvieri pour Vatican News. “”Nous sommes et voulons être un don pour l’Église, nous devons respirer et vivre avec l’Église et nous voulons donc commencer tout de suite,, puis nous aurons d’autres rencontres pour approfondir.”

PARTAGER

à découvrir aussi

Fabrice Hadjadj est un écrivain et philosophe français converti au catholicisme, directeur de l’Institut Philanthropos, il a été membre du Conseil pontifical

Le prix d’une vie est un documentaire réalisé par Bernadette Sauvaget et Olivier Lamour et produit par Nathalie de Mareuil. Il raconte

Le chapitre provincial des Capucins de France qui s’est tenu du 5 au 9 février, a élu ce 7 février 2024 son

à découvrir aussi

Fabrice Hadjadj est un écrivain et philosophe français converti au catholicisme, directeur de l’Institut Philanthropos, il a été membre du Conseil pontifical

Le prix d’une vie est un documentaire réalisé par Bernadette Sauvaget et Olivier Lamour et produit par Nathalie de Mareuil. Il raconte