La vie
religieuse

Depuis l’origine du christianisme, 
des femmes et des hommes répondent encore à l’appel du Christ et décident de le suivre  

aujourd'hui

SIGNE D’ESPÉRANCE 

À la source de cette aventure inédite, il y a une expérience de rencontre personnelle du Christ qui invite ces femmes et ces hommes à risquer une vie donnée aux autres.
Consacrer sa vie est une aventure communautaire qui se vit avec des personnes devenant peu à peu des frères et des sœurs. Ensemble, ils cherchent comment traduire en gestes concrets les attitudes du Christ : prier, écouter, réconforter, soigner, former… 
Discrets ou médiatiques comme Mère Teresa ou Sœur Emmanuelle, les religieuses et religieux sont des personnes libres qui, après des années de formation et d’expérimentation, posent un choix décisif en s’engageant dans un institut. Par la prière, le célibat, le partage des biens, la coopération et la disponibilité pour la mission, ils vivent en proximité avec Dieu et l’humanité.

POUR LA VIE DU MONDE 

Les différentes formes d'engagement

« Laissant tout, ils Le suivirent » Saisis par le Christ qui devient le centre de leur vie, ils se consacrent totalement aux autres et déploient énergie et créativité pour inventer sans cesse de nouvelles formes de réponses aux besoins sociaux et spirituels de leur temps, par des engagements variés : éducation, solidarité, santé, économie, communication et médias… avec une attention particulière aux plus pauvres.
Le terme de « vie consacrée » désigne aujourd’hui toute personne qui s’engage au célibat à la suite du Christ et de l’Évangile. Les modes en sont multiples, recouvrant traditionnellement les formes de vie suivantes : la vie religieuse apostolique et monastique, les instituts séculiers, l’ordre des vierges consacrées et les ermites…

vocations

Une réponse particulière

« À l’origine de toute vocation à la vie consacrée, il y a toujours une expérience forte de Dieu, une expérience qui ne s’oublie pas, on s’en souvient toute sa vie ! Et cela, nous ne pouvons pas le calculer ni le programmer. Dieu nous surprend toujours ! C’est Dieu qui appelle… », proclamait le pape François, aux jeunes à Assise (4 octobre 2013).
La plupart du temps, c’est au contact d’une personne consacrée ou d’une communauté qu’une vocation religieuse s’éveille.

pourquoi pas moi ?

Pour celles et ceux qui se posent la question d’un appel de Dieu, le meilleur moyen de confronter désir et réalité est de tisser des liens avec la communauté de leur choix, celle qui les attire.
Aujourd’hui, le contact se fait aussi grâce au numérique. La plupart des instituts religieux ont un site internet, une des portes d’entrée pour créer la rencontre dans la vraie vie ! Une rencontre qui pourra aider à répondre à cette question : appelé·e oui, mais pour quoi ? De nombreux instituts proposent des rencontres pour les jeunes, des journées portes ouvertes, des week-ends de discernement…

Communautés religieuses en périphérie

Depuis sa création, la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref) porte une attention particulière à la créativité apostolique et à la présence de la vie religieuse sur des terrains contemporains : accompagnement des oubliés, présence auprès des personnes âgées, des migrants… Elle rejoint dans cette dynamique l’engagement des évêques de France autour de la démarche Église en périphérie, lancée en 2014.

Le rapport 2017, réalisé en partenariat avec la Corref, avait mis d’abord en lumière la façon dont les religieux et religieuses vivent en périphérie, à travers la restitution d’une enquête, l’interview de sœur Véronique Margron, présidente de la Corref, et une série de reportages consacrés à des initiatives portées par des congrégations religieuses partout en France. La seconde partie explore l’habitat partagé dans ses différentes formes, à travers des reportages, portraits et témoignages qui illustrent la richesse et la fécondité de ces nouvelles formes de cohabitation vécues avec les plus fragiles. 

Aujourd’hui la commission Vie religieuse en périphérie poursuit son travail avec le désir de mettre en lumière ce qui se vit dans l’ombre et la quotidienneté de la vie des communautés.  

Chaque mois, retrouvez un fioretti qui illustre la vie de ces communautés en périphérie. Merci pour leurs précieuses contributions. 

news

Pour aller plus loin

Un nouveau conseil pour les soeurs de la Divine Providence de Saint Jean Bassel

Réunies à Saint Jean de Bassel depuis le 7 juillet pour le chapitre provincial “Europe”, les soeurs capitulaires ont élu une nouvelle provinciale et un ...
Lire l'article →
Fils de la Charité

Le Chapitre général des Fils de la Charité vient d’élire pour 6 ans une nouvelle équipe

Depuis le 23 juin dernier se déroule le 19ème Chapitre général de la congrégation des Fils de la Charité, à Issy-les-Moulineaux. Au terme de la ...
Lire l'article →
formation communication

Quand la vie religieuse se forme à la communication

C’est aujourd’hui un passage obligé pour les religieux et religieuses de se former pour mieux communiquer et appréhender les nouveaux moyens de communication digitale et ...
Lire l'article →
chapitre

Vous avez dit “Chapitre”?

Pendant la période estivale, de nombreuses congrégations vivent leur temps de chapitre. Cette étape est importante dans la vie d’un institut religieux. Mais en quoi ...
Lire l'article →
FMJ

Communiqué de reconnaissance publique du prieur général des frères de Jérusalem

En savoir plus : https://fraternites-jerusalem.org/
Lire l'article →
SDM

Une nouvelle équipe pour le Service des Moniales

Du 11 au 16 juin 2024 à Lourdes s’est tenue l’Assemblée Générale du Service des Moniales sur le thème : « Un exercice heureux de ...
Lire l'article →

La vie religieuse
de france

Depuis l’origine du christianisme, des femmes et des hommes répondent encore à l’appel du Christ et décident de le suivre  

AUJOURD'HUI

SIGNE D’ESPÉRANCE

À la source de cette aventure inédite, il y a une expérience de rencontre personnelle du Christ qui invite ces femmes et ces hommes à risquer une vie donnée aux autres.
Consacrer sa vie est une aventure communautaire qui se vit avec des personnes devenant peu à peu des frères et des sœurs. Ensemble, ils cherchent comment traduire en gestes concrets les attitudes du Christ : prier, écouter, réconforter, soigner, former…
Discrets ou médiatiques comme Mère Teresa ou Sœur Emmanuelle, les religieuses et religieux sont des personnes libres qui, après des années de formation et d’expérimentation, posent un choix décisif en s’engageant dans un institut. Par la prière, le célibat, le partage des biens, la coopération et la disponibilité pour la mission, ils vivent en proximité avec Dieu et l’humanité.

POUR LA VIE DU MONDE 

Les différentes formes d'engagement

« Laissant tout, ils Le suivirent » Saisis par le Christ qui devient le centre de leur vie, ils se consacrent totalement aux autres et déploient énergie et créativité pour inventer sans cesse de nouvelles formes de réponses aux besoins sociaux et spirituels de leur temps, par des engagements variés : éducation, solidarité, santé, économie, communication et médias… avec une attention particulière aux plus pauvres.
Le terme de « vie consacrée » désigne aujourd’hui toute personne qui s’engage au célibat à la suite du Christ et de l’Évangile. Les modes en sont multiples, recouvrant traditionnellement les formes de vie suivantes : la vie religieuse apostolique et monastique, les instituts séculiers, l’ordre des vierges consacrées et les ermites…

vocations

Une réponse particulière

« À l’origine de toute vocation à la vie consacrée, il y a toujours une expérience forte de Dieu, une expérience qui ne s’oublie pas, on s’en souvient toute sa vie ! Et cela, nous ne pouvons pas le calculer ni le programmer. Dieu nous surprend toujours ! C’est Dieu qui appelle… », proclamait le pape François, aux jeunes à Assise (4 octobre 2013).
La plupart du temps, c’est au contact d’une personne consacrée ou d’une communauté qu’une vocation religieuse s’éveille.

Pourquoi pas moi ?

Pour celles et ceux qui se posent la question d’un appel de Dieu, le meilleur moyen de confronter désir et réalité est de tisser des liens avec la communauté de leur choix, celle qui les attire.
Aujourd’hui, le contact se fait aussi grâce au numérique. La plupart des instituts religieux ont un site internet, une des portes d’entrée pour créer la rencontre dans la vraie vie ! Une rencontre qui pourra aider à répondre à cette question : appelé·e oui, mais pour quoi ? De nombreux instituts proposent des rencontres pour les jeunes, des journées portes ouvertes, des week-ends de discernement…

Communautés religieuses en périphérie

Depuis sa création, la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref) porte une attention particulière à la créativité apostolique et à la présence de la vie religieuse sur des terrains contemporains : accompagnement des oubliés, présence auprès des personnes âgées, des migrants… Elle rejoint dans cette dynamique l’engagement des évêques de France autour de la démarche Église en périphérie, lancée en 2014.

Le rapport 2017, réalisé en partenariat avec la Corref, avait mis d’abord en lumière la façon dont les religieux et religieuses vivent en périphérie, à travers la restitution d’une enquête, l’interview de sœur Véronique Margron, présidente de la Corref, et une série de reportages consacrés à des initiatives portées par des congrégations religieuses partout en France. La seconde partie explore l’habitat partagé dans ses différentes formes, à travers des reportages, portraits et témoignages qui illustrent la richesse et la fécondité de ces nouvelles formes de cohabitation vécues avec les plus fragiles. 

Aujourd’hui la commission Vie religieuse en périphérie poursuit son travail avec le désir de mettre en lumière ce qui se vit dans l’ombre et la quotidienneté de la vie des communautés.

Chaque mois, retrouvez un fioretti qui illustre la vie de ces communautés en périphérie. Merci pour leurs précieuses contributions. 

News

Pour aller plus loin

Un nouveau conseil pour les soeurs de la Divine Providence de Saint Jean Bassel

Réunies à Saint Jean de Bassel depuis le 7 juillet pour le chapitre provincial “Europe”, les soeurs capitulaires ont élu une nouvelle provinciale et un ...
Lire l'article →
Fils de la Charité

Le Chapitre général des Fils de la Charité vient d’élire pour 6 ans une nouvelle équipe

Depuis le 23 juin dernier se déroule le 19ème Chapitre général de la congrégation des Fils de la Charité, à Issy-les-Moulineaux. Au terme de la ...
Lire l'article →
formation communication

Quand la vie religieuse se forme à la communication

C’est aujourd’hui un passage obligé pour les religieux et religieuses de se former pour mieux communiquer et appréhender les nouveaux moyens de communication digitale et ...
Lire l'article →
chapitre

Vous avez dit “Chapitre”?

Pendant la période estivale, de nombreuses congrégations vivent leur temps de chapitre. Cette étape est importante dans la vie d’un institut religieux. Mais en quoi ...
Lire l'article →
FMJ

Communiqué de reconnaissance publique du prieur général des frères de Jérusalem

En savoir plus : https://fraternites-jerusalem.org/
Lire l'article →
SDM

Une nouvelle équipe pour le Service des Moniales

Du 11 au 16 juin 2024 à Lourdes s’est tenue l’Assemblée Générale du Service des Moniales sur le thème : « Un exercice heureux de ...
Lire l'article →
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rechercher

Nous contacter

Se connecter

La vie
religieuse

Depuis l’origine du christianisme, 
des femmes et des hommes répondent encore à l’appel du Christ et décident de le suivre  

aujourd'hui

SIGNE D’ESPÉRANCE 

À la source de cette aventure inédite, il y a une expérience de rencontre personnelle du Christ qui invite ces femmes et ces hommes à risquer une vie donnée aux autres.
Consacrer sa vie est une aventure communautaire qui se vit avec des personnes devenant peu à peu des frères et des sœurs. Ensemble, ils cherchent comment traduire en gestes concrets les attitudes du Christ : prier, écouter, réconforter, soigner, former… 
Discrets ou médiatiques comme Mère Teresa ou Sœur Emmanuelle, les religieuses et religieux sont des personnes libres qui, après des années de formation et d’expérimentation, posent un choix décisif en s’engageant dans un institut. Par la prière, le célibat, le partage des biens, la coopération et la disponibilité pour la mission, ils vivent en proximité avec Dieu et l’humanité.

POUR LA VIE DU MONDE 

Les différentes formes d'engagement

« Laissant tout, ils Le suivirent » Saisis par le Christ qui devient le centre de leur vie, ils se consacrent totalement aux autres et déploient énergie et créativité pour inventer sans cesse de nouvelles formes de réponses aux besoins sociaux et spirituels de leur temps, par des engagements variés : éducation, solidarité, santé, économie, communication et médias… avec une attention particulière aux plus pauvres.
Le terme de « vie consacrée » désigne aujourd’hui toute personne qui s’engage au célibat à la suite du Christ et de l’Évangile. Les modes en sont multiples, recouvrant traditionnellement les formes de vie suivantes : la vie religieuse apostolique et monastique, les instituts séculiers, l’ordre des vierges consacrées et les ermites…

vocations

Une réponse particulière

« À l’origine de toute vocation à la vie consacrée, il y a toujours une expérience forte de Dieu, une expérience qui ne s’oublie pas, on s’en souvient toute sa vie ! Et cela, nous ne pouvons pas le calculer ni le programmer. Dieu nous surprend toujours ! C’est Dieu qui appelle… », proclamait le pape François, aux jeunes à Assise (4 octobre 2013).
La plupart du temps, c’est au contact d’une personne consacrée ou d’une communauté qu’une vocation religieuse s’éveille.

pourquoi pas moi ?

Pour celles et ceux qui se posent la question d’un appel de Dieu, le meilleur moyen de confronter désir et réalité est de tisser des liens avec la communauté de leur choix, celle qui les attire.
Aujourd’hui, le contact se fait aussi grâce au numérique. La plupart des instituts religieux ont un site internet, une des portes d’entrée pour créer la rencontre dans la vraie vie ! Une rencontre qui pourra aider à répondre à cette question : appelé·e oui, mais pour quoi ? De nombreux instituts proposent des rencontres pour les jeunes, des journées portes ouvertes, des week-ends de discernement…

Communautés religieuses en périphérie

Depuis sa création, la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref) porte une attention particulière à la créativité apostolique et à la présence de la vie religieuse sur des terrains contemporains : accompagnement des oubliés, présence auprès des personnes âgées, des migrants… Elle rejoint dans cette dynamique l’engagement des évêques de France autour de la démarche Église en périphérie, lancée en 2014.

Le rapport 2017, réalisé en partenariat avec la Corref, avait mis d’abord en lumière la façon dont les religieux et religieuses vivent en périphérie, à travers la restitution d’une enquête, l’interview de sœur Véronique Margron, présidente de la Corref, et une série de reportages consacrés à des initiatives portées par des congrégations religieuses partout en France. La seconde partie explore l’habitat partagé dans ses différentes formes, à travers des reportages, portraits et témoignages qui illustrent la richesse et la fécondité de ces nouvelles formes de cohabitation vécues avec les plus fragiles. 

Aujourd’hui la commission Vie religieuse en périphérie poursuit son travail avec le désir de mettre en lumière ce qui se vit dans l’ombre et la quotidienneté de la vie des communautés.  

Chaque mois, retrouvez un fioretti qui illustre la vie de ces communautés en périphérie. Merci pour leurs précieuses contributions. 

news

Pour aller plus loin

Un nouveau conseil pour les soeurs de la Divine Providence de Saint Jean Bassel

Réunies à Saint Jean de Bassel depuis le 7 juillet pour le chapitre provincial “Europe”, les soeurs capitulaires ont élu une nouvelle provinciale et un ...
Lire l'article →
Fils de la Charité

Le Chapitre général des Fils de la Charité vient d’élire pour 6 ans une nouvelle équipe

Depuis le 23 juin dernier se déroule le 19ème Chapitre général de la congrégation des Fils de la Charité, à Issy-les-Moulineaux. Au terme de la ...
Lire l'article →
formation communication

Quand la vie religieuse se forme à la communication

C’est aujourd’hui un passage obligé pour les religieux et religieuses de se former pour mieux communiquer et appréhender les nouveaux moyens de communication digitale et ...
Lire l'article →
chapitre

Vous avez dit “Chapitre”?

Pendant la période estivale, de nombreuses congrégations vivent leur temps de chapitre. Cette étape est importante dans la vie d’un institut religieux. Mais en quoi ...
Lire l'article →
FMJ

Communiqué de reconnaissance publique du prieur général des frères de Jérusalem

En savoir plus : https://fraternites-jerusalem.org/
Lire l'article →
SDM

Une nouvelle équipe pour le Service des Moniales

Du 11 au 16 juin 2024 à Lourdes s’est tenue l’Assemblée Générale du Service des Moniales sur le thème : « Un exercice heureux de ...
Lire l'article →