Livres

Mai 2023 – Les livres du mois

PARTAGER

Mai 2023 – Les livres du mois

PARTAGER

Livres

Partager

Livres

Mai 2023 – Les livres du mois

Trois sélections ce mois-ci !

Plus forts car vulnérables

Après la mise au jour des abus sexuels et spirituels dans l’Église, comment ne pas s’interroger sur les causes profondes de ce que certains ont perçu comme une crise systémique ? Peut-on se contenter de dénoncer le cléricalisme ou les dérives de l’exercice du pouvoir ? Marie-Jo Thiel, rejointe ici par Patrick C. Goujon dans un dialogue qui clôt l’ouvrage, aborde cette question sensible sous l’angle original de la vulnérabilité.
Car en dépit de ce que l’on pourrait penser, si les abus sexuels et spirituels ont pu prospérer, c’est aussi en raison d’une vulnérabilité bien souvent déniée. La tentation de la toute-puissance a amené de trop nombreux chrétiens, clercs et laïcs, à utiliser l’Évangile comme un moyen de pouvoir sur les corps et les consciences.
L’enjeu est donc d’opposer, à cette culture de l’abus, celle d’une vulnérabilité assumée et discernée, en se mettant à la suite du Christ crucifié et glorifié. Ce chemin d’humanisation n’est pas dénué d’obstacles, mais il nous est offert comme un horizon, afin que nous fassions de notre Église une maison sûre pour tous. Avec la participation de Patrick C. Goujon.

Aux Editions Salvator, 236 pages, 20€

Quand l’Église s’effondre

L’Église semble ne plus pouvoir tenir debout. Un scandale succède à un autre, et on ne reconnaît plus bien la chaste épouse du Christ dont nous parle le Nouveau Testament… Un sentiment de honte envahit aussi bien les fidèles que les pasteurs, et nous vide du courage d’annoncer la bonne nouvelle de l’Évangile à ceux qui nous entourent. Comment garder la foi et l’espérance ? Comment rester debout nous-mêmes, pierres vivantes de cet édifice ?
Sans éluder les problèmes, sans minimiser les souffrances, cet ouvrage offre un itinéraire pour panser les blessures et ouvrir de nouveaux horizons. Il s’adresse aux croyants ébranlés, afin de leur proposer un secours, pour qu’ils puissent prendre part à la tâche de reconstruction qui a commencé. Une vie, proposée en exemple plutôt qu’en modèle, peut nous aider : celle de saint Dominique, qui a aussi vécu dans des temps troubles pour l’Église, mais qui ne s’est pas laissé désarmer. Son audace et sa fidélité peuvent nous inspirer. Des pistes pour répondre à des interrogations profondes. Une approche courageuse et lucide à la fois. Une invitation à réfléchir, à prier, à agir.

Frère dominicain, Jacques-Benoît Rauscher est régent des études de la Province de France. Il enseigne la théologie morale à l’Université catholique de Lyon. Il est l’auteur, notamment, de Découvrez la Doctrine sociale de l’Église avant d’aller voter et Des enseignants d’élite ? Sociologie des professeurs de classes préparatoires, aux Éditions du Cerf.

Aux Editions du Cerf, 144 pages, 12€


L’EFFRACTION DE L’INTIME

J’avais éprouvé, comme tant d’autres garçons abusés, une honte inexpiable à avoir subi cette effraction de l’intime. Je n’avais pas su ou pu prendre le dessus, m’imposer, refuser, et j’avais longtemps ressenti cette défaillance non seulement comme un échec mais aussi comme un manquement à moi-même, comme une perte d’identité masculine, dont, en plus, j’étais invinciblement et inexorablement coupable. L’atteinte sexuelle ne se limite pas à un moment de l’existence, elle colore et empoisonne toute une vie. Elle atteint l’estime de soi, la sexualité, la relation d’autorité, la confiance et la foi, bien sûr, qui est une expression de la confiance. Elle s’insinue dans les moindres recoins de la personne à son insu et va jusqu’à profaner la relation à son propre corps.
Si les abus sexuels sur mineurs visent surtout des jeunes filles, quel peut-être le ressenti masculin d’un tel traumatisme ?
Il a fallu beaucoup de courage à Jean-Pierre Rosa pour rompre le silence et raconter celui dont il a été victime au seuil de l’adolescence. Pourtant, au-delà du traumatisme et au-delà des seules blessures, l’auteur partage le chemin qui lui a permis de les dépasser. Pour revivre enfin. Préface de Sr Véronique Margron

Aux Editions Salvator, 160 pages, 16€

PARTAGER

à découvrir aussi

Fabrice Hadjadj est un écrivain et philosophe français converti au catholicisme, directeur de l’Institut Philanthropos, il a été membre du Conseil pontifical

Le prix d’une vie est un documentaire réalisé par Bernadette Sauvaget et Olivier Lamour et produit par Nathalie de Mareuil. Il raconte

Le chapitre provincial des Capucins de France qui s’est tenu du 5 au 9 février, a élu ce 7 février 2024 son

à découvrir aussi

Fabrice Hadjadj est un écrivain et philosophe français converti au catholicisme, directeur de l’Institut Philanthropos, il a été membre du Conseil pontifical

Le prix d’une vie est un documentaire réalisé par Bernadette Sauvaget et Olivier Lamour et produit par Nathalie de Mareuil. Il raconte