Discernement

Pour un discernement -Repères théologiques

PARTAGER

Pour un discernement -Repères théologiques

PARTAGER

Discernement

Partager

Discernement

Pour un discernement -Repères théologiques

La commission théologique de la CORREF vient de publier son dernier opuscule consacré au discernement, fruit d’une réflexion sur la vie religieuse.

Introduction

Pour un discernement
Repères théologiques

La CORREF s’est dotée d’une commission théologique depuis ses débuts. Le document que nous présentons ici s’inscrit donc dans le cadre d’une réflexion plus large sur la vie religieuse, menée depuis bientôt vingt ans par cette commission. Il est le fruit d’un travail initié avant même la remise du rapport de la CIASE, à la demande du conseil de la CORREF.
Le Bureau de la CORREF a fait part à la commission de sa préoccupation face aux communautés, anciennes ou de fondation récente, dans lesquelles on découvre des dérives, des abus, des emprises, non pas isolées, mais un véritable système ici ou là mis en place.
Ces situations soulèvent bien des questions qui remontent de façon récurrente à la CORREF, et que le Bureau formulait ainsi, particulièrement à propos des fondations récentes : « Les dérives de la fondation, celles personnelles du fondateur et de l’institut naissant vicient-elles et à jamais tout l’édifice ? Grâce à la droiture de nombre de membres et la clairvoyance de nouveaux dirigeants, qui s’efforcent de faire œuvre de vérité et de transformation, l’institut arriver a-t-il à se redresser en profondeur ? De nouveaux religieux et religieuses, mieux formés peuvent-ils permettre de redresser ce qui doit l’être, de rectifier, d’amender, d’innover ? Une vraie liberté peut-elle s’acquérir, ou un point de non-retour peut-il être atteint ? Enfin, la présence, dans le même institut, de membres résolument attachés au passé ne peut-elle bloquer le processus de réforme en profondeur ? »

La commission théologique s’est penchée sur ces questions, en cherchant à fournir des éléments de réflexion, des repères théologiques, à destination des différentes personnes confrontées à cette problématique (visiteurs canoniques, supérieurs, évêques, formateurs, membres des instituts,…). L’enjeu de cette question complexe est existentiel puisqu’il s’agit de l’avenir des instituts et de leurs membres.

Nous avons identifié quatre lieux privilégiés à interroger, des notions, qui font partie du patrimoine chrétien et spécialement de la vie religieuse, mais peuvent être dévoyées. Ces quatre réalités fondamentales font l’objet de quatre fiches, qui visent à allier profondeur de la réflexion, brièveté et souci pédagogique. Elles peuvent elle lues et travaillées chacune de manière indépendante.

  • Charisme : ce terme a été employé abondamment dans les dernières décennies, mais il présente des risques et demande des éclaircissements.
  • Fondation, fondateur : une fondation, qu’est-ce au juste, dans la vie religieuse ? Comment cela situe-t-il la personne du fondateur et le rapport des membres de l’institut avec lui ?
  • Paternité et maternité spirituelles : de graves abus ont été commis sous couvert de ces notions, largement présentes dans la tradition. Comment retrouver leur sens et leur justesse ?
  • Tradition : cette notion complexe et polysémique (Tradition et traditions) a été utilisée dans des phénomènes d’emprise et d’abus, mais peut aussi, correctement comprise, fournir des leviers de relèvement, personnel et communautaire.

Dans chacune de ces fiches, nous avons d’abord tenté de préciser ce qui est en jeu, en croisant éclairage historique, réflexion théologique, dimension spirituelle et données du droit canon. Nous avons également cherché à fournir des critères pour repérer des déviances ou des risques, et des points de vigilance en vue d’une vie religieuse saine et heureuse.

Bénédicte Bouillot, ccn ; Jacques D’Huiteau, fec ; Guillaume Jedrzejczak, ocso ;
Xavier Loppinet, op ; Anne-Joseph Robadey, ocso ; Sylvie Robert, sa.

Bon de commande : Il est possible de commander directement à la CORREF la publication (46 pages) en la demandant par courrier ou mail à standard@corref.fr et/ou en nous retournant le bon de commande que vous pouvez téléchargez ci-après avec le chèque correspondant à l’ordre de la CORREF. Vous pouvez également la retirer sur place
(participation 5 € l’unité + frais de port). Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser au secrétariat.

PARTAGER

à découvrir aussi

Fabrice Hadjadj est un écrivain et philosophe français converti au catholicisme, directeur de l’Institut Philanthropos, il a été membre du Conseil pontifical

Le prix d’une vie est un documentaire réalisé par Bernadette Sauvaget et Olivier Lamour et produit par Nathalie de Mareuil. Il raconte

Le chapitre provincial des Capucins de France qui s’est tenu du 5 au 9 février, a élu ce 7 février 2024 son

à découvrir aussi

Fabrice Hadjadj est un écrivain et philosophe français converti au catholicisme, directeur de l’Institut Philanthropos, il a été membre du Conseil pontifical

Le prix d’une vie est un documentaire réalisé par Bernadette Sauvaget et Olivier Lamour et produit par Nathalie de Mareuil. Il raconte